COOPÉRATIVE D'ACTIVITÉS ET D'ENTREPRENEURS

Devenir entrepreneur-salarié-associé

  • Accueil
  • Nous rejoindre
  • Devenir sociétaire

Devenir entrepreneur-salarié-associé

Créer son activité en Portage salariale en Coopérative de travail c’est la solution idéale pour ceux qui veulent se concentrer sur leur métier, leurs clients, leur spécialité, sans avoir à faire de gestion, sans prendre de risque. Comment cela marche-t-il ?

Vous démarchez vos clients et effectuez vos missions chez eux. Le Portage salariale en Coopérative de travail facture vos clients, constitue un compte-entrepreneur et vous verse un salaire lissé sur plusieurs mois. Vos clients vous appartiennent. Vous êtes indépendant. Mais vous ne faites pas la gestion : tous les services supports sont mutualisés (compta, gestion, déclarations, obligations juridiques, etc.).

Au bout de trois ans maximum (nouvelle loi ESS), vous devenez associé du Portage salariale en Coopérative de travail. Un homme-une voix. Vous partagez alors la gouvernance à parité avec les autres entrepreneurs-salariés-associés et les dirigeants. C’est votre société. Vous êtes chez vous.

En gros, vous cumulez tous les avantages du travailleur indépendant (autonomie, liberté, spécialisation, fonds de commerce), du salarié (protection sociale, droit au chômage, sécurité sociale, prévoyance, retraite, indemnités journalières…) et du créateur d’entreprise (aventure collective, synergie d’affaires, vision entrepreneuriale, projet d’entreprise, participation aux décisions).

Mais c’est aussi la solution idéale pour tester son activité et son concept. Car il y a un contrat spécifique de « montée en charge », unique et réservé aux Coopératives d’Activité et d’Entrepreneurs: le contrat CAPE (Contrat d’Appui au Projet de création d’Entreprise). Celui-ci est tripartite entre le demandeur d’emploi, Pôle Emploi et la Coopérative d’Activité et d’Entrepreneurs. Il garantit la possibilité de tester son projet au sein de la Coopérative d’Activité et d’Entrepreneurs durant 12 à 18 mois, tout en étant indemnisé et en se constituant un capital (compte bloqué dans la Coopérative d’Activité et d’Entrepreneurs) pour pouvoir se salarier ensuite. Aucune autre structure n’a ce contrat : ni les cabinets de portage, ni les associations, ni les pépinières.

Il y a environ 140 CAE en France. Cela représente des milliers d’entrepreneurs-salariés et des dizaines de millions d’euros de chiffre d’affaires. Et les CAE appartiennent à la branche privée /marchande de l’ESS, qui elle-même pèse 10,3% de l’emploi français (2,5 millions de salariés), 223 000 établissements et 56 milliards d’€ de salaires versés par an.

Contactez-nous

Pour plus d'informations
Contactez-nous sur ce numèro.

01 45 06 22 48